Blog

Le petit monde de Patamode

Tuto pâte à modeler Halloween : des idées d’ateliers à faire avec les enfants pour Halloween.

Vous fêtez Halloween avec les enfants ? Et si cette année vous rendiez l’expérience ludique ? Et si vous profitiez de la fête terrifiante pour organiser un atelier créatif avec vos enfants ? Avec la pâte à modeler végétale non séchante, vous pouvez réaliser des figures simples pour Halloween. Résultats : votre enfant s’amuse, il développe sa créativité, et sa motricité fine.

On vous donne nos conseils étape par étape, pour créer des personnages d’Halloween simples en pâte à modeler. Lisez jusqu’à la fin, on vous réserve une petite surprise…

Tuto pâte à modeler Halloween : l’araignée

Pour réaliser l’araignée en pâte à modeler vous aurez besoin de :
Pâte à modeler végétale non séchante bleue
Pâte à modeler végétale non séchante blanche
Pâte à modeler végétale non séchante noire

La préparation des éléments

Préparez les éléments dont vous aurez besoin pour l’assemblage. Prenez un morceau de pâte à modeler bleue. Roulez le entre les paumes de vos mains pour réaliser une boule lisse. Prenez ensuite un morceau légèrement plus petit et répétez l’opération. Prenez 4 morceaux de pâte à modeler de la même taille. Roulez-les entre vos mains pour réaliser des “boudins”. Coupez ces boudins en deux pour obtenir 8 boudins. Prenez une petite pastille de pâte à modeler blanche. Faites une petite boule, puis écrasez-la avec vos doigts. Répétez l’opération une deuxième fois. Prenez un morceau plus petit de pâte à modeler noire. Faites une boule et écrasez-la avec vos doigts. Répétez l’opération une seconde fois.

L’assemblage des éléments

Prenez petite boule bleue. Positionnez-la sur la plus grande en exerçant une légère pression pour la fixer. Positionnez les boudins sur le corps de l’araignée. Tapotez sur le dessus pour lisser le tout. Placez les pastilles noires sur les pastilles blanches en appuyant légèrement. Il ne vous reste plus qu’à fixer les yeux avec une légère pression !

Tuto pâte à modeler Halloween : le fantôme kawaï

Pour réaliser ce fantôme kawaï, pas très effrayant on en convient, vous aurez besoin de :
Pâte à modeler non séchante blanche
Pâte à modeler non séchante noire
Pâte à modeler non séchante rose ou rouge

La préparation des éléments

Commencez par préparer tous les éléments dont vous aurez besoin avant de passer à l’assemblage.  Prenez  un morceau de pâte à modeler adapté à la taille de votre fantôme. Roulez la pâte en une boule bien ronde. Placez la boule dans la paume de votre main, puis appuyez jusqu’à obtenir un disque plat. Placez ce disque sur votre plan de travail. Etirez la partie basse pour former une virgule. Tapotez sur la création pour la lisser.

Récupérez deux morceaux de pâte à modeler blanche de la même taille. Roulez les morceaux séparément afin de former deux boules. Toujours avec votre pâte à modeler blanche, coupez deux petits morceaux de la même dimension, roulez-les et écrasez-les. Ils formeront la pupille de l’oeil du fantôme ! Répétez les mêmes gestes en prélevant davantage de matière pour réaliser les yeux avec la pâte à modeler noire. Enfin, prenez un peu de pâte à modeler rose ou rouge et roulez-la en forme de boudin. Appuyez légèrement pour former la virgule.

L’assemblage des éléments

Placez les boules blanches au milieu du fantôme. Fixez les pastilles blanches sur les noires en appuyant légèrement. Positionnez les yeux, la bouche, puis les joues roses.

Tuto pâte à modeler Halloween : la chauve-souris

La chauve-souris est un peu plus complexe à réaliser ! Vous aurez besoin pour la créer de :

Pâte à modeler végétale non séchante noire
Pâte à modeler végétale non séchante blanche
Pâte à modeler végétale non séchante rose ou rouge

La préparation des éléments

Prélevez de la pâte à modeler noire afin de réaliser le corps de la chauve-souris. Roulez la pâte dans la paume de votre main pour former une boule. Pour réaliser les ailes, prenez de la pâte à modeler noire et écrasez-la sur votre plan de travail. A l’aide d’un couteau, découpez la forme des ailes. Procédez de la même façon pour les oreilles. Prenez une petite pastille de pâte à modeler blanche. Faites une petite boule, puis écrasez-la avec vos doigts. Répétez l’opération une deuxième fois. Prenez un morceau plus petit de pâte à modeler noire. Faites une boule et écrasez-la avec vos doigts. Répétez l’opération une seconde fois.

Prélevez enfin un peu de matière blanche, et un peu de matière rose que vous roulerez tout doucement pour former la langue et les dents.

L’assemblage des éléments

Positionnez la boule noire sur la table. A l’arrière, placez les ailes et exercez une légère pression afin de les fixer. Faites de même sur le dessus pour fixer les oreilles. Placez les pastilles noires sur les pastilles blanches pour les yeux. Positionnez-les sur l’avant de la boule. Procédez de la même manière pour les dents et la langue en exerçant une légère pression afin de fixer le tout.

Tuto pâte à modeler Halloween : la citrouille

Pour réaliser la citrouille d’Halloween en pâte à modeler, vous aurez besoin de :
Pâte à modeler végétale non séchante orange
Pâte à modeler végétale non séchante noire
Pâte à modeler végétale non séchante verte

La préparation des éléments

Prélevez de la matière orange.Formez une boule en roulant la pâte dans la paume de vos mains. Aplatissez légèrement la boule. A l’aide d’un cure-dent, tracez des rayures. Pou le chapeau, prenez un peu de matière verte. Modelez-la de façon grossière. Réalisez ensuite deux pastilles noires comme détaillé précédemment. Prélevez un peu de matière noire et roulez-la entre vos doigts pour créer la bouche de la citrouille.

L’assemblage des éléments

Pour l’assemblage rien de plus simple ! Posez le chapeau sur la boule, les yeux et la bouche sur le devant et le tour est joué.

Pour créer nos personnages d’Halloween, profitez de notre pack à modeler qui contient toutes les pâtes nécessaires à cet atelier créatif. Il contient :

– 1 pain de 300 grammes de pâte à modeler non séchante de couleur noire
– 1 pain de 300 grammes de pâte à modeler non séchante de couleur blanche
– 1 pain de 300 grammes de pâte à modeler non séchante de couleur orange
– 1 pain de 300 grammes de pâte à modeler non séchante de couleur bleue
– 1 pain de 300 grammes de pâte à modeler non séchante de couleur verte

D’une valeur totale de 24 euros, il vous est proposé à 20 euros et les frais de ports sont offerts.
Voir le pack à modeler spécial Halloween

Aider son enfant à mieux écrire

Comment aider son enfant à mieux écrire ?

Saviez-vous que la pâte à modeler était une aide précieuse dans l’apprentissage de l’écriture ? Surprenant, non ? Et pourtant, la pâte à modeler permet de développer ce qu’on appelle la motricité fine. En clair en modelant, l’enfant développe sa préhension. Peu à peu ses gestes deviennent de plus en plus précis et coordonnés. En laissant votre enfant créer avec de la pâte à modeler, vous l’aidez en fait à mieux écrire !

C’est d’ailleurs pourquoi nous avons développé une pâte à modeler souple, en plus d’être végétale et Made in France. Un produit qui est facile à malaxer pour les petits doigts de nos enfants. Une matière pour créer, jouer, et grandir…

En quoi la motricité fine influe-t-elle sur l’écriture de son enfant ?

Pour comprendre en quoi motricité fine et l’écriture sont liés, il faut revenir sur la définition du concept. La motricité fine désigne l’exécution de gestes nets, précis et bien coordonnés. C’est à elle que nous faisons appel quand nous découpons une feuille, quand nous boutonnons un gilet, et quand nous écrivons.

Elle est à ne pas confondre avec la motricité globale, qui est elle plutôt relative à la dextérité. Pour écrire, un enfant a besoin d’une stabilité posturale. Pour mieux écrire, il doit être à l’aise avec ses mains, ses doigts et ses poignets. C’est-à-dire qu’il doit maîtriser ses mains, l’agilité de ses doigts, la souplesse de ses poignets. Sa main doit tout simplement devenir un outil contrôlable et contrôlé.

Lorsqu’on travaille sur la motricité fine, on aide son enfant à mieux écrire dans le futur. Non pas dans un sens de compréhension des mots. Mais bien dans l’écriture comme geste technique, comme méthode qui nécessite un outil (la main) apte et efficace. On dit généralement qu’un enfant commence à apprendre à écrire à l’âge de six ans. En considérant l’importance de la motricité fine dans l’acquisition de cette compétence. Nous pouvons finalement dire qu’il apprend bien plus tôt : dès son plus jeune âge.

Quand aider son enfant à mieux écrire ?

La question n’est donc plus uniquement comment, mais aussi quand aider son enfant à mieux écrire. Pour y répondre, revenons sur les stades d’acquisition de la motricité fine. Les bases s’acquièrent dès la naissance, et la compétence se développe jusqu’à l’âge de 6 ans. Dès les premiers mois de nos vies, nous apprenons à saisir des objets. Nous développons ce qu’on appelle la préhension. Jusqu’aux 4 mois de l’enfant, on dit de cette préhension que c’est une préhension de réflexe. Elle n’est pas encore volontaire et d’ailleurs l’enfant n’utilise qu’une seule main pour s’emparer des objets.

C’est entre ses 7 mois et ses 9 mois qu’il prend conscience de sa deuxième main et qu’il commence à l’exploiter. Nous parlons là de préhension uniquement et non de précision. Il faudra attendre plusieurs années pour que l’agilité se développe. C’est entre 3 et 4 ans que les gestes se précisent. C’est ensuite vers 5/6 ans que l’enfant devient capable de faire des mouvements plus fins comme découper des formes complexes.
Si on raisonne en développement de l’agilité, on pourrait donc dire que de 3 à 6 ans est la période idéale pour s’attarder sur le développement de la motricité fine de son enfant.

La pâte à modeler pour développer la motricité fine de son enfant

La motricité fine c’est donc le développement de l’agilité. C’est une compétence qui s’affine entre l’âge de 3 et 6 ans. La pâte à modeler est par conséquent parfaite pour développer la motricité fine ! Créer des figures en pâte à modeler oblige à malaxer, tordre, couper, rouler. Oblige à réaliser des gestes précis, et à prendre conscience des capacités de ses mains.

Pour aider votre enfant à mieux écrire grâce à la pâte à modeler, vous pouvez l’inviter à créer des figures plus ou moins complexes en fonction de son âge. Ou bien imaginer des exercices, comme celui que nous vous présentons plus bas. Il permet non seulement de travailler l’agilité, mais aussi l’apprentissage des couleurs.

Exemple d’exercice avec de la pâte à modeler pour travailler la motricité fine :

Sur une feuille en papier blanche, tracez des cercles et des boudins de couleur de différentes tailles.
Prenez de la pâte à modeler des mêmes couleurs que les cercles tracés. Demandez à votre enfant de réaliser des boules de pâtes à modeler qui puissent tenir dans les cercles ! Bien entendu, pensez à tracer des petits cercles et boudins pour qu’il soit forcé de malaxer.